All posts tagged: film

Le Festin de Babette

Le Festin de Babette est un film danois inspiré d’une nouvelle de Karen Blixen, réalisé par Gabriel Axel, sorti en 1987. Vous serez tentés d’aller découvrir sur le web quelques images de ce film primé aux oscars et vous tomberiez sur la scène culte… Ce serait si dommage…Comme s’attaquer à un plat sans prendre le temps de le savourer. Il faut tout d’abord s’immerger dans ce petit village danois en plein cœur de l’hiver 1871 pour être saisi par le froid qui règne en maître non seulement sur les habitats mais aussi sur les âmes de leurs occupants. Emmitouflés de lainages sans artifices et sans couleurs, les villageois sont pétris par une religion protestante pour laquelle la simplicité et l’austérité sont de mises ; les préceptes religieux organisent toute vie, toute émotion surtout. La retenue, l’ordre, la grandeur d’âme sont les valeurs célébrées. Débarque au service de deux sœurs bienveillantes – et vieilles filles –  une femme française dont on sait peu de chose et qui s’acclimate avec respect dans cet univers calme et strict. Mais …

Les Délices de Tokyo

Les Délices de Tokyo est un film franco-germano-japonais de Naomi Kawase sorti en février 2015. Avec la rencontre d’une vieille grand-mère et d’un vendeur de rue, partageant les secrets de fabrication des fameux dorayakis (pâtisserie japonaise faite de deux petits crêpes fourrées à la pâte de haricots rouges sucrée), c’est une véritable ode à la vie que les images délicates et lentes de Naomi Kawase, la réalisatrice, nous invite à découvrir. A travers les pétales des cerisiers en fleurs, percés des premières lumières matinales, penchés sur les haricots qui mijotent, dans le respect de la tradition, et les gestes nourris de tant de patience, dans le déroulé des saisons de cette petite ville japonaise où les jeunes filles croisent les vies fatiguées des plus âgés, nous est conté le sens des souffrances de la vie et son miracle aussi. « Peu importe votre réussite, nous souffle tout bas, cette vieille grand-mère aux mains abîmées, ce qui est important c’est d’écouter le bruit du monde» : les feuilles d’automne qui bruissent sur le sol, la cuisine qui ronronne, les haricots qui roulent dans le tamis ou …