Non classé

Qu’est ce qu’une innovation responsable dans le foodbusiness ?

Qu’est ce que le food business ?

Le foodbusiness est un secteur d’activité regroupant les organisations (entreprises, associations, coopératives, …), générant du profit ou non, proposant des produits et des services sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’alimentation, de la « ferme à la fourchette » :

  • Production
  • Transformation et conditionnement
  • Stockage, Manutention, Transport
  • Commercialisation
  • Distribution

Qu’est ce qu’une « innovation responsable » ?

Pour définir rapidement une « innovation responsable » dans le food business, je prends souvent l’exemple de son contraire, l’innovation « gadget ». L’innovation gadget est celle qui vous apporte, le plus souvent grâce à la technologie, un plaisir liée à un usage pratique ou ludique. Je pense par exemple à la machine à café qui vous prépare votre café à l’heure souhaitée. L’innovation responsable, elle, apporte une valeur ajoutée à des producteurs, distributeurs ou consommateurs qui permet de changer « l’ordre des choses » sur le long terme, sur des questions notamment de production écologiquement intensive, de circuits de distribution courts, de consommation locale et favorisant la lutte contre le gaspillage alimentaire.

A travers la lecture de ce blog, je vais mettre en lumière différentes formes d’innovation. La dernière version du manuel d’Oslo (*) reprend quatre catégories d’innovations. Il s’agit des innovations :

de produit (bien ou prestation de service) : une innovation de produit correspond à l’introduction d’un bien ou d’un service nouveau ou sensiblement amélioré sur le plan de ses caractéristiques ou de l’usage auquel il est destiné. Je pense qu’une application comme Optimiam, qui met en relation des magasins et des consommateurs pour vendre à des prix attractifs des produits qui vont être bientôt périmés, constitue une innovation produit.

de procédé : une innovation de procédé est la mise en oeuvre d’une méthode de production ou de distribution nouvelle ou sensiblement améliorée. Cette notion implique des changements significatifs dans les techniques, le matériel et/ou le logiciel. On trouve des innovations de procédé notamment dans le domaine agricole avec les capteurs dans les sols qui permettent aux agriculteurs de mieux connaître l’état de leur sol pour mieux les traiter (apport en eau, en engrais), dans une perspective plus écologique et économique.

d’organisation : une innovation d’organisation est la mise en oeuvre d’une nouvelle méthode
organisationnelle dans les pratiques, l’organisation du lieu de travail ou les relations extérieures de la firme. La façon dont le groupe Poult a co-conçu le biscuit connecté, avec d’autres parties prenantes, en mode « open innovation » me semble relever d’une innovation d’organisation.
de marketing : une innovation de marketing est la mise en oeuvre d’une nouvelle méthode de commercialisation impliquant des changements significatifs de la conception ou du conditionnement, du placement, de la promotion ou de la tarification d’un produit. L’article sur la Parmentine’s Cup vous permettra de découvrir une innovation marketing qui concerne un nouveau packaging d’un produit pluri-centenaire, la pomme de terre.

*: Le Manuel d’Oslo est la principale source internationale de principes directeurs en matière de collecte et d’utilisation d’informations sur les activités d’innovation.