Tendances

Magalli, la première poule connectée !

Lancée en décembre 2015 par la start-up Distrigalli (Groupe Michel, l’un des leaders de la nutrition animale), Magalli est la première marque transversale qui propose à la fois : le vivant (la poule), l’aliment et le « service après-vente » connecté. Avec cette offre, Magalli vise une toute nouvelle cible : les péri-urbains possédant un coin de verdure. Trois grandes familles de poules sont disponibles : les « Pondeuses », les « Ornementales » et les « Races traditionnelles françaises ».

Quel est l’intérêt d’adopter une poule ?

Magalli surfe sur la tendance du « Hobby Farming » ou « Agriculture de loisir » qui est apparu voici trois ans aux Etats-Unis. Le  concept commence à prendre de l’ampleur également en Europe avec une idée simple : cultiver des légumes ou élever des animaux chez soi, comme des professionnels, sur son temps libre. Le « hobby farming » s’inscrit dans la mouvance déjà bien installée du retour à la terre pour les urbains : jardins ouvriers, écoquartiers, AMAP et consommation locavore. Dans ce contexte, la possession d’animaux dits de « ferme » connait un véritable engouement. Dans ce contexte, l’acquisition d’une poule présente plusieurs bénéfices :

  • La consommation d’œufs frais, bio, locaux
  • La diminution des déchets ménagers, une poule consommant jusqu’à 150 kilos de déchets ménagers par an
  • Une dimension pédagogique et affective pour les enfants

Quelques repères :

  • Les poules pondeuses pondent en moyenne 6 œufs par semaine soit entre 250 et 300 œufs par an
  • Une poule coûte en moyenne 30 euros
  • Une poule vit en moyenne 10 ans, elle vit en moyenne 6 à 8 ans

La poule Magalli, une poule connectée avec son temps

Avec Magalli, les dirigeants de Distrigalli ont inventé la poule connectée. Les poules Magalli ont chacune :

  • Une bague numérotée unique qui assure une traçabilité totale
  • Un livret de famille pour tout connaitre de la poule achetée
  • Un carnet de vaccination
  • Un espace personnalisé sur le site internet

Enfin, la dimension communautaire n’a pas été oubliée via les outils modernes disponibles : site éditorial, réseaux sociaux, blog Magalli, réseau d’ambassadeurs…

La start-up Distrigalli et le modèle économique de Magalli

La start-up mise sur la vente des aliments (11 références) pour générer ses revenus. Ils sont distribués dans des jardineries de type Jardiland ou Botanic (printemps 2016). Avec déjà 12 emplois crées, la start-up a la volonté de devenir la référence sur le segment de la poule domestique.

Pour en savoir plus : www.magalli.fr