Rencontres

Rencontre avec Tchylla Seck, co-fondatrice de My Little Bakery

Tchylla et Magali sont deux entrepreneuses bien dans leurs têtes et dans leurs assiettes, qui promeuvent des produits gourmands de grande qualité grâce à des ingrédients provenant quasiment exclusivement de la région parisienne.

Une aventure entrepreneuriale réussie surfant sur la tendance du fast good du sourcing local

Il y a trois ans, toutes deux au chômage, habitant le même immeuble dans le 19 ème arrondissement, elles régalent leurs amis et voisins de leurs cookies et autres gourmandises salées ou sucrées. Tchylla, avec son bagage professionnel d’acheteuse, propose alors à Magali, architecte, de vendre leurs cookies. L’idée fait mouche. Les deux amies pensent d’abord à un concept de bar gourmand, lieu atypique, pour ré-enchanter leur quartier qu’elles apprécient tant. Malgré leur solide motivation, assortis d’un business plan rédigé dans les règles de l’art et d’un lieu déjà identifié, elles se voient refuser l’aide financière auxquelles elles aspirent pour se lancer, au motif de leur manque d’expérience (elles n’ont pas de formation en cuisine ni pâtisserie). Déstabilisées mais surmotivées, elles revoient leur copie et imaginent alors un concept de livraison de gâteaux et biscuits sucrés et salés à domicile, pour les professionnels et les particuliers. Grâce à une campagne acharnée de crowdfunding sur ww.kisskissbankbank.com, elles collectent 6500 € en 45 jours, davantage que les 5000 € espérés. « Après une campagne très volontariste, on a décidé de laisser nos soutiens respirer pendant quelques semaines » avoue la tenace Tchylla.

Commence alors l’aventure de la confection et de la vente de ces premières pâtisseries sucrées et salées. Elles sélectionnent des fournisseurs haut de gamme, travaillant dans le respect des produits, des terres et des traditions et situés dans un rayon de 80 km environ maximum aux environs de Paris (huilerie avernoise, chocolaterie du Pecq, œufs bio de Picardie, sucre de Nangis). Elles louent un espace à l’office des Camionneuses, près de Vincennes, 40 heures par semaine. Lors du salon Sugar Paris de 2014, elles font un tabac, notamment auprès de Google France qui leur commande des centaines de petits cookies à la tomate séchée, aux pignons et au pesto de basilic, à livrer chaque semaine pour régaler leurs collaborateurs. Depuis, l’entreprise se développe.

En septembre 2015, The Little Bakery a ouvert une épicerie-restaurant-salon de thé rue Condorcet, dans le 9 ème arrondissement. Bien situé, pétillant, convivial, l’épicerie a beaucoup de succès, à tel point que, six mois après l’ouverture, la capacité maximale d’accueil est déjà atteinte ! Les prix du restaurant sont très raisonnables (menu à moins de 10 €, qui a valu à the Little Bakery une promotion bien méritée par le site www.lespetitestables.com).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des perspectives de développement nombreuses

Côté retail, la partie épicerie a vocation à se développer avec une partie réfrigérée.

Sur internet, la prochaine étape serait la création d’un site marchand.

La partie ateliers de cuisine a vocation aussi à se développer avec une offre de cours pour les enfants, qui viendrait compléter celle déjà disponible pour les adultes.

A terme, Tchylla et Magalie envisagent l’ouverture de franchises, en France et à l’étranger.

Innovations et smart foodbusiness

Interrogée sur sa conception de l’innovation dans le domaine du smart foodbusiness, Tchylla m’indique que le positionnement de the Little Bakery a été réellement novateur car il s’est fait sur une parfaite traçabilité des produits consommés, un approvisionnement local et dans le respect des saisons, une fraicheur extrême (pas de stocks, les pâtisseries sont faites au jour le jour).

Les innovations qu’elle entrevoit dans ce secteur pour les prochaines concernent deux dimensions :

  • Dans la vente à emporter : le déconditionnement, pour limiter le gaspillage de conditionnement
  • Dans le service : la recherche de confort d’accueil, pour renforcer encore la qualité de service pour les consommateurs

Tous mes remerciements vont à Tchylla pour son sourire et son accueil, son témoignage enthousiaste et passionnant sur l’aventure entrepreneuriale et son superbe carrot cake aux noix de pecan !

L’adresse :

34 rue Condorcet, 75009 Paris.

Metro Anvers – ligne 2 ou Metro Cadet – ligne 7

Les horaires :

  • Du mardi au vendredi : 12H – 18H
  • Le samedi (Brunch) : 10H-20H