Objets connectés, Tendances

Des ruches connectées au service d’enjeux écologiques, économiques et sociétaux

eeabbb057b938f0585a04c27d6850e8b

Contribuer à lutter contre la disparition des abeilles tout en créant de l’emploi, à partir d’une plateforme web connectée à des ruches : tel est le concept novateur de Label Abeille, jeune start-up orléanaise en plein développement.

Le contexte et les chiffres clés : surmortalité des abeilles et conséquences

  • Les néonicotinoïdes, un groupe de pesticides, sont pointés du doigt depuis des années dans l’effondrement des colonies d’abeilles. On peut y ajouter : la pollution de l’air, les parasites (notamment le varroa), la réduction du nombre de plantes à fleurs, l’extension des monocultures qui réduit la diversité de la flore nécessaire aux abeilles…
  • 30% des abeilles disparaissent en France chaque année.
  • Les 500 apiculteurs français ne couvrent plus qu’un quart des besoins de l’Hexagone en miel. Les ¾ de la production sont importés de Hongrie, d’Espagne, du Portugal ou d’Argentine.
  • En 2014, la production française de miel accuse une chute de production de 50 à 80%, la plus faible de ces dernières années.
  • 35% de la production mondiale de nourriture est directement dépendante de leur activité (étude INRA/CNRS)
  • Les abeilles sont des insectes pollinisateurs qui jouent un rôle crucial dans la préservation de la biodiversité et l’agriculture. La majorité des cultures fruitières, légumières, oléagineuses et protéagineuses, de fruits à coque, d’épices, de café et du cacao bénéficient de leur activité pollinisatrice.
  • La « valeur » de leur pollinisation a été estimée à 153 Mds€, soit 9,5% de la valeur de la production agricole mondiale.

ruche-connectee

Un concept qui s’appuie sur les technologies connectées

Pour optimiser l’impact écologique, la fiabilité de ses ruches, le partage et l’analyse de données à grande échelle, Label Abeille s’appuie sur le potentiel des technologies connectées. Une haute technicité qui passe au choix par l’intégration de capteurs intelligents dans des ruches qui n’en sont pas pourvues ou par la livraison de packs complets comprenant ruche et boîtier connecté.

Très sophistiqués, les capteurs permettent l’analyse d’une multitude de données en temps réel :

  • Orientation et luminosité captée par la ruche permettent d’optimiser son rendement et d’influer sur la période de pollinisation des abeilles qui travaillent en fonction du soleil.
  • Humidité et température, deux autres indicateurs qui signalent par exemple s’il faut donner à boire aux abeilles ou si la ruche peut être ouverte (à partir de 14° env.).
  • Enfin, la masse témoigne de la santé des abeilles et de l’état de la production.

ruche-connectee (1)

L’interface intègre une météo prévisionnelle à quatre jours, un état des capteurs et un historique des données qui met en exergue les indicateurs hauts et bas collectés dans la journée. Une jauge évalue la quantité de miel à produire au regard des données enregistrées et des paramètres choisis par l’apiculteur lui-même.

Pour l’utilisateur final, la prise en main reste simple et intuitive. Le tout accessible depuis une plateforme web « responsive design » (adaptée aux tablettes et smartphones) unique et collaborative.

Le coût du boitier est de 599 € TTC, au prix de lancement, versus 799 € TTC.

Un concept qui répond aussi à des enjeux économiques et sociétaux

Outre sa réponse à des enjeux écologiques, Label Abeille contribue au développement de l’emploi grâce à une formation proposée d’une durée de trois semaines, permettant à des demandeurs d’emploi de développer une activité d’entretien et de surveillance des ruches sur site.

Enfin, la start-up propose aux entreprises d’acheter (un minimum de 5 ruches, soit 2500 €) ou de parrainer des ruches. Un véritable argument à intégrer dans sa stratégie RSE, son plan de communication, à valoriser auprès de ses fournisseurs et prestataires… Les ruches connectées de Label Abeille sont aussi un nouveau levier pour fédérer les salariés autour de la culture et des valeurs de l’entreprise. Team-building, initiation, formation, responsabilité des ruches confiée à un salarié… : les possibilités d’incentive imaginées par Label Abeille sont nombreuses.

Le parrainage n’est pas encore disponible pour les particuliers, mais est prévu prochainement.

 Levée de fonds et soutiens financiers 

L’utilité du concept et la viabilité économique de l’entreprise créée en 2015 à Orléans ont vite convaincu plusieurs organismes publics et privés tels que Orléans Val de Loire Technopole et le Crédit Agricole Centre Loire.

La start-up, lauréate en juillet 2015 du concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes I-Lab (organisé par le ministère en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Bpifrance), a reçu à ce titre 45 000€.

Label Abeille recherche actuellement les financements nécessaires afin de passer dans une phase d’industrialisation à grande échelle de ses ruches.

 Accompagnement et incubation

La dynamique de Label Abeille est par ailleurs boostée au titre de « jeune pousse » au sein de SNCF Développement. Un accompagnement intensif est assuré par HEC Challenge+, grâce à son programme d’aide à la création d’entreprises innovantes et de haute technologie, avec l’appuid’un réseau de partenaires industriels, financiers et institutionnels. La start-up a par ailleurs bénéficié d’un prêt à taux zéro auprès de Réseau Entreprendre Val de Loire (REVL), doublé d’un coaching et d’un mentoring assuré par deux chefs d’entreprise en activité.

Label Abeille a été nominée dans la catégorie « Espoir de l’économie » lors de la 7e édition des Trophées de l’entreprise qui s’est déroulée à Orléans le 15 octobre dernier.

Pour en savoir plus :

https://youtu.be/kpuyJU9loxk

https://youtu.be/DyxkJe-vYbE