All posts filed under: Billet d’humeur

De retour d’André, la brasserie chic de Anne-Sophie Pic

C’était par une belle journée de samedi du mois septembre. J’étais en pleine forme, bien décidée à profiter pleinement de ce samedi de rentrée réussie (quel soulagement !) en compagnie de mon fils Alexandre, bientôt 8 ans et déjà fin gourmet. Cela faisait déjà un an que je rêvais d’aller déjeuner chez « André », la brasserie chic de Anne-Sophie Pic, situé à Valence, et rendant hommage au monde de son grand-père. Réservation faite, nous filons en direction de ce lieu prometteur pour nos papilles. L’accueil est très chaleureux. Alexandre se régale déjà de foccacia trempée dans de l’huile d’olive et moi de pain frais. Il sirote un jus de tomate (sa boisson préférée) tandis que je déguste une citronnade. Notre choix se porte sur un menu enfant : terrine de lapin servie avec sa mousse de moutarde, un poulet-frites et une glace à la vanille. Le tout pour 15 euros. Epatant pour mon portefeuille de maman. Je reste fidèle à mon nouveau régime alimentaire et choisis les cannellonis de légumes, avec émulsion de champignons et curcuma. Le temps …

« Manger est un acte citoyen » : mon avis sur le dernier livre d’Alain Ducasse

Ca y est, je viens de poser le livre de Alain Ducasse intitulé « Manger est un acte citoyen » et je me sens mieux, soulagée par la lecture de la conclusion ! Car – oui –  la lecture des premiers chapitres du livre m’a tout d’abord vraiment déçue. Beaucoup trop de sujets sont, à mon sens, abordés au fil des pages : étapes clé de la vie de l’auteur, pratiques alimentaires aberrantes – destructurées et destructurantes, scandales alimentaires, perte de lien avec les produits, transition alimentaire vers une alimentation plus saine, plaisir du goût, émergence du retour à la naturalité en cuisine, rôle du cuisinier, rôle social du repas etc. Le lecteur s’y perd un peu, tant l’auteur passe d’une thématique à l’autre. Ces thématiques sont étayées par des chiffres ou illustrées par des expériences et rencontres faites par Alain Ducasse. C’est parfois drôle et cocasse, comme lorsqu’Alain Ducasse fait l’analyse critique du beurre qu’un restaurateur lui sert (Dan Barber, au Blue Hill). Alain Ducasse raconte comment il est parvenu à identifier de manière précise les facteurs ayant …

Mon premier bento, une expérience toute en finesse et en poésie

J’ai dégusté mon premier bento chez Toraya, célèbre pâtisserie traditionnelle et salon de thé japonais et ce fut une très belle expérience. L’histoire de la Maison Toraya est longue de près de 5 siècles, remontant au 16 ème siècle. Toraya a toujours été le fournisseur officiel de la Cour Impériale, d’abord à Kyoto puis à Tokyo, au moment du transfert de la capitale en 1869. Aujourd’hui, Soraya compte 80 boutiques au Japon. La boutique de Paris, située rue Saint-Florentin (entre la Concorde et la Madeleine), a été inaugurée en 1980. Arrivée avec un peu d’avance à mon rendez-vous, j’ai eu tout le temps d’observer les clients de cet établissement. A ma grande surprise, cette clientèle est tout à fait hétéroclite : femmes et hommes d’affaires, fashionistas, gourmets venant profiter seul ou entre amis d’un moment de détente au calme, dans ce quartier très animé de Paris. L’accueil est discret et prévenant. La décoration du salon de thé, refaite il y a quelques années et passant alors d’un étonnant style « sixties » aux couleurs vives à un …

Dille et Kamille

Dille & Kamille, un étonnant concept de magasin hollandais, accueillant et attachant

Dille & Kamille est une chaine de magasins créée il y a 40 ans aux Pays-Bas. Depuis, la chaine compte 26 magasins aux Pays-Bas et en Belgique, mais hélas aucun en France. Dille & Kamille propose une sélection de produits pour la maison tout à fait hétéroclite et convaincante : cuisine, table, épicerie, maison, bain, jardin… Dans le magasin de Maastricht, situé dans une rue commerçante animée grâce à des cafés et des boutiques destinés à la clientèle d’étudiants internationaux, j’ai pu découvrir des produits à des prix vraiment très attractifs, très bien mis en valeur par la luminosité naturelle du magasin. L’ambiance est résolument zen, malgré la taille du magasin. Au fond du magasin se trouve un café ultra-sympathique permettant de déguster des produits frais. L’espace de dégustation est vraiment bien pensé, sous une verrière, pour faire une pause au milieu des produits. Vous pouvez découvrir la sélection des produits sur le site internet www.dille-kamille.fr.

Retour sur le week-end Casaco « Mangeons innovant »

Du 08 au 10 avril, Casaco, espace de co-working implanté à Malakoff, a rassemblé 42 participants (étudiants, entrepreneurs, actifs) lors d’un évènement baptisé Week-end Co’ (pour collaboratif) dédié à des projets pour révolutionner l’alimentation. Le week-end était organisé en trois temps : le pitch des idées de projet, la sélection des projets par un vote et la constitution des groupes (vendredi soir) le travail en 8 groupes sur les projets retenus (samedi et dimanche) la présentation des projets devant un jury et le vote (à partir de 16h le dimanche) Les 8 projets retenus pour le week-end Suite au vote, voilà les 8 meilleures idées ont été gardées : Yuca, le coach culinaire connecté aide les consommateurs à faire des courses plus saines, Pop kit festifood propose un kit pour organiser un festival des innovations culinaires, Escale organise des diners progressifs où l’on prend l’apéro, le plat et le dessert dans 3 restaurants différents, Les Cocottes militantes revalorisent les invendus en proposant des plats à un prix abordable, Energaia spiruline veut produire en agriculture urbaine …

Découverte de Eataly, le concept store de l’alimentaire

Lors de notre voyage à Milan à l’occasion du salon Seeds and Chips, Foodies and Innovations a arpenté avec un grand plaisir le concept store Eataly. Eataly a pour vocation de proposer une large sélection de produits de grande qualité, à des prix accessibles à tous. Eataly cherche aussi à nous informer et à éduquer nos comportements alimentaires.  Ces engagements sont présentés dans un manifeste. Sur trois niveaux, cet espace est un enchantement pour les yeux et les papilles. Au rez-de-chaussée, on trouve des ustensiles de cuisine originaux, les fruits et légumes. Sur les différents étages, les produits secs, tous en provenance d’Italie et mis en avant en fonction de l’origine géographique des produits par région, côtoient les produits frais, proposés par différents traiteurs : fromagerie, boucherie, poissonnerie…La gamme est immense, les prix très attractifs. De nombreux espaces de restauration sont proposés : de la simple cafétéria au restaurant gastronomique en passant par les espaces de dégustation de vin et de produits à grignoter sur le pouce, les gourmets trouveront forcément une table adaptée à leur …

Le Festin de Babette

Le Festin de Babette est un film danois inspiré d’une nouvelle de Karen Blixen, réalisé par Gabriel Axel, sorti en 1987. Vous serez tentés d’aller découvrir sur le web quelques images de ce film primé aux oscars et vous tomberiez sur la scène culte… Ce serait si dommage…Comme s’attaquer à un plat sans prendre le temps de le savourer. Il faut tout d’abord s’immerger dans ce petit village danois en plein cœur de l’hiver 1871 pour être saisi par le froid qui règne en maître non seulement sur les habitats mais aussi sur les âmes de leurs occupants. Emmitouflés de lainages sans artifices et sans couleurs, les villageois sont pétris par une religion protestante pour laquelle la simplicité et l’austérité sont de mises ; les préceptes religieux organisent toute vie, toute émotion surtout. La retenue, l’ordre, la grandeur d’âme sont les valeurs célébrées. Débarque au service de deux sœurs bienveillantes – et vieilles filles –  une femme française dont on sait peu de chose et qui s’acclimate avec respect dans cet univers calme et strict. Mais …

Les Délices de Tokyo

Les Délices de Tokyo est un film franco-germano-japonais de Naomi Kawase sorti en février 2015. Avec la rencontre d’une vieille grand-mère et d’un vendeur de rue, partageant les secrets de fabrication des fameux dorayakis (pâtisserie japonaise faite de deux petits crêpes fourrées à la pâte de haricots rouges sucrée), c’est une véritable ode à la vie que les images délicates et lentes de Naomi Kawase, la réalisatrice, nous invite à découvrir. A travers les pétales des cerisiers en fleurs, percés des premières lumières matinales, penchés sur les haricots qui mijotent, dans le respect de la tradition, et les gestes nourris de tant de patience, dans le déroulé des saisons de cette petite ville japonaise où les jeunes filles croisent les vies fatiguées des plus âgés, nous est conté le sens des souffrances de la vie et son miracle aussi. « Peu importe votre réussite, nous souffle tout bas, cette vieille grand-mère aux mains abîmées, ce qui est important c’est d’écouter le bruit du monde» : les feuilles d’automne qui bruissent sur le sol, la cuisine qui ronronne, les haricots qui roulent dans le tamis ou …