Month: mars 2016

Des ruches connectées au service d’enjeux écologiques, économiques et sociétaux

Contribuer à lutter contre la disparition des abeilles tout en créant de l’emploi, à partir d’une plateforme web connectée à des ruches : tel est le concept novateur de Label Abeille, jeune start-up orléanaise en plein développement. Le contexte et les chiffres clés : surmortalité des abeilles et conséquences Les néonicotinoïdes, un groupe de pesticides, sont pointés du doigt depuis des années dans l’effondrement des colonies d’abeilles. On peut y ajouter : la pollution de l’air, les parasites (notamment le varroa), la réduction du nombre de plantes à fleurs, l’extension des monocultures qui réduit la diversité de la flore nécessaire aux abeilles… 30% des abeilles disparaissent en France chaque année. Les 500 apiculteurs français ne couvrent plus qu’un quart des besoins de l’Hexagone en miel. Les ¾ de la production sont importés de Hongrie, d’Espagne, du Portugal ou d’Argentine. En 2014, la production française de miel accuse une chute de production de 50 à 80%, la plus faible de ces dernières années. 35% de la production mondiale de nourriture est directement dépendante de leur activité (étude …

A la rencontre de Terrena, de la Nouvelle Agriculture et d’innovations technologiques responsables

J’ai fait la rencontre de Terrena au Salon International de l’Agriculture. J’ai particulièrement apprécié mon échange avec l’un de leurs représentants sur le site, qui a pris le temps de m’exposer ce qu’était Terrena, la philosophie de la Nouvelle Agriculture, les innovations utilisées et les produits commercialisés. La Nouvelle Agriculture® est née en 2008 de la volonté d’agriculteurs de l’Ouest de la France de retisser ce lien avec le consommateur. Avec l’appui de leur coopérative Terrena, ils ont décidé de faire évoluer leurs pratiques afin de produire mieux avec moins d’intrants non renouvelables. Ce modèle de production agricole, innovant et transparent, garantit l’origine et la qualité des produits, en visant le meilleur rapport qualité / prix pour les consommateurs. La Nouvelle Agriculture s’appuie sur un socle technologique solide et sur des innovations, fruit de la recherche Terrena, testées et validées dans leurs exploitations par une centaine d’agriculteurs précurseurs appelés « Sentinelles de la terre ». Ces solutions ont d’ores et déjà su convaincre 3 000 agriculteurs, qui les utilisent au quotidien. Depuis 8 ans, Terrena …

Pay my table, l’application qui vous facilite l’addition

L’application Pay my Table vise à nous faciliter le paiement de l’addition au restaurant, surtout lorsqu’on est plusieurs autour de la table. Elle permet en effet de payer pour ses consommations, ou celle de ses ami(e)s, de partager l’addition, de laisser un pourboire et cela sans attendre l’arrivée du serveur! Pour cela, il suffit de télécharger l’application sur votre mobile et de demander à ce que l’on vous communique votre numéro de table en arrivant. Découvrez en vidéo une démonstration de Pay my Table : PayMyTable – PayMyTable

Food Swaper’s, le réseau du troc culinaire

Le food swap est une nouvelle tendance pour la France, mais qui existe depuis déjà plusieurs années aux Etats-Unis. Cette tendance consiste à échanger des produits et/ou des services entre particuliers, dans le domaine culinaire. Je peux ainsi décider d’échanger des parts de gâteaux fraîchement réalisés contre des fruits et légumes, ou des cours de jardinage. C’est aux membres d de la communauté d’en décider ! En limitant le gaspillage et en favorisant les économies au quotidien, le Food Swap, se révèle donc une solution ludique en réponse à la crise et aux nouveaux modes de consommation. Mais outre la dimension économique, les avantages du concept ne se limitent pas aux économies, il fait l’objet d’une dimension environnementale et de santé publique. Effectivement, il implique une réelle lutte contre le gaspillage, impose une traçabilité des produits stricte et s’inscrit dans la tendance écologique qui sévit depuis quelques années. Enfin, il créé également du lien social entre les participants (voisins du quartier, amoureux de la cuisine, adeptes du bien-manger …), au travers de la communauté des « food swappers » et en …

Rencontre avec Hadrien Diesbecq

Peux tu nous présenter ton parcours académique et professionnel ? J’ai  un Master de droit des affaires à l’université Paris I (Sorbonne) suivi d’un Msc à l’EM Lyon Business School. Après plusieurs stages classiques (audit / conseil), j’ai eu l’opportunité de m’associer pour co-fonder A-mano, une startup ambitieuse qui propose des web-app à destination des lieux d’attente, de réception et de passage (hôtels, salons, restaurants). En juin dernier j’ai quitté A-mano et j’ai rejoint Le Petit Ballon. Quels sont tes centres d’intérêt ?  La gastronomie (food, vin, whisky) et le sport (futsal, running) ; deux passions qui, j’espère, s’équilibrent ! Peux-tu me décrire le concept du Petit Ballon ? Le Petit ballon c’est chaque mois, deux bouteilles de vin chez soi. Les bouteilles sont toutes sélectionnées par Jean-Michel Deluc – ancien chef sommelier du Ritz – et accompagnées d’une Gazette avec des informations sur les vins, les vignobles, des idées recettes, un thème mensuel. Lancé en 2011 Le Petit Ballon a aujourd’hui près de 40 000 abonnés, et a réalisé l’année dernière un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros. …

SIA : à la rencontre d’entrepreneurs qui conjuguent attachement à la France agricole et innovations

Ma visite au Salon International de l’Agriculture m’a enthousiasmée. Pour Foodies & Innovations, j’avais pris le parti d’aller à la rencontre d’entrepreneurs animés par l’enthousiasme, l’engagement citoyen, un attachement profond à la France et à son patrimoine agricole et la prise de risque pour lancer des projets innovants. Tour d’horizons de quelques projets qui m’ont marquée par leur audace. La Ferme Digitale, une initiative originale de regroupement de plusieurs start-up françaises proposant des solutions digitales innovantes Fondée en janvier 2016, la Ferme Digitale (www.lafermedigitale.fr) est une association loi 1901 réunissant actuellement 5 startups du monde agricole, toutes ayant vocation à permettre aux agriculteurs d’être plus performants grâce à des solutions digitales innovantes. La Ferme Digitale a également pour objectif d’œuvrer à une agriculture qui souhaite : – Produire mieux avec moins – Echanger, décider plus vite – Valoriser les produits agricoles – Promouvoir le métier d’agriculteur – Impliquer les citoyens Chaque créateur a un lien fort avec le monde agricole, étant fils ou petit-fils d’agriculteur. Foodies and Innovations vous présente quelques unes de ces start-up prometteuses. …

Weenat : L’information agronomique et météorologique à la parcelle en temps réel

Weenat est une solution pour les agriculteurs qui leur permet, grâce à des capteurs installés sur leurs parcelles, de consulter en temps réel des données sur la température de l’air, sur l’hygrométrie, la pluviométrie, la température du sol et la tensiométrie. Informés de ce qui se passe sur leurs terres, les agriculteurs peuvent optimiser leur emploi du temps (en évitant par exemple de se déplacer pour constater que la météo est défavorable pour réaliser leurs travaux) et améliorer la gestion de leurs cultures. C’est donc un précieux outil d’aide à la décision. Les données sont collectées une centaine de fois par jour, accessibles jour et nuit. Le logiciel dispose de fonction d’alerte et des seuils pour piloter l’irrigation et les bilans hydriques automatiques. Le matériel, livré sur l’exploitation, est facile à utiliser et robuste. La technologie est utilisable dans le monde entier grâce à des technologies sans fil et de longue portée. Jérôme Leroy, fondateur de Weenat, souhaite apporte sa pierre à l’agriculture raisonnée et destine sa solution aux agriculteurs du monde entier, y compris …

Monpotager.com, pour devenir ageekculteur !

Accessible à tous à partir de 15 euros par mois, Monpotager.com permet aux citadins parisiens et lyonnais (pour le moment) d’avoir une parcelle de jardin à la campagne, quel que soit le niveau de revenus ou le lieu d’habitation. Au total ce sont 4 forfaits (dont le premier à 15 euros par mois) qui sont proposés pour répondre aux besoins des célibataires jusqu’aux foyers de 5 personnes. Les productions sont livrées à la demande des consommateurs dans un relais. Pour ceux qui ne souhaitent pas se voir livrer les productions, un troc est possible grâce à la monnaie du site, les « patates ». Chacun peut se mettre alors dans la peau d’un cultivateur en choisissant la variété des légumes et des fruits (choix parmi 60 fruits et légumes), la surface dédiée… De nombreux conseils sont mis en ligne avec notamment des présentations pédagogiques sur les différents fruits et légumes qu’il sera possible de cultiver et les contraintes ou spécificités de production. L’objectif est de faire de l’internaute un acteur éclairé et responsable de sa production. Des …

Ekylibre, la ferme connectée grâce à un logiciel de gestion

Ekylibre a été fondée en janvier 2015 avec l’ambition de commercialiser un logiciel innovant au service des exploitations agricole. L’objectif est de faire gagner du temps aux agriculteurs en leur proposant un outil simple, accessible et complet leur permettant de gagner du temps et d’éviter les double saisies. Le premier tarif pour l’abonnement à la solution Ekylibre est à 29, 90 € HT. L’objectif est également de fédérer et d’animer une nouvelle communauté d’agriculteurs connectés. Aujourd’hui, la communauté compte 262 membres. A noter, Ekylibre est issu du monde « libre ». C’est-à-dire que le logiciel peut s’adapter aux besoins de chaque exploitation et être amélioré régulièrement et à volonté pour s’adapter aux besoins de chaque exploitation. Pour en savoir plus : www.ekylibre.com